L’effet aquatique

L’effet aquatique (the together project) est le dernier film de Solveig Anspach, malheureusement disparue en 2015. L’effet aquatique est une comédie romantique empreinte de légèreté et de fraicheur. Ce film est pure poésie. Le bleu piscine du bassin de Montreuil,  les paysages fabuleux de l’islande sont le théâtre des aventures de Samir, grutier à Montreuil, qui tombe follement amoureux d’Agathe, maitre nageuse…

Effet-Aquatique

 

Bleu Piscine : le plongeoir

Alors que le soleil était à son zénith, que la chaleur culminait, je marchais d’un pas ferme rue de Sèvres et rentrais en collision avec le présentoir du …. « Plongeoir ». La tête dans les étoiles, je lis bien PLONGEOIR…

C’est l’appel de l’eau, de la fraîcheur …qui me fait entrer au plongeoir. Je découvre alors ébahie un lieu, dont je n’avais pas soupçonné l’existence ni le caractère magique. Jamais je n’avais eu l’idée ou la curiosité de rentrer chez Hermés rue de Sèvres.

hermes-piscine-plongeoir-lutetia-swimminginthespace

L’endroit est divin, aéré, apaisant, frais, … Je descends lentement l’escalier central pour rejoindre le bassin de l’ancienne piscine du Lutétia. Je fais quelques longueurs.

1

Les carrelages et mosaïques d’origine ont été conservées à certains endroits; Je ramasse mon drap de bains et remonte au Plongeoir. Peu convaincue par la carte, je retourne dans le bassin et trouve un canapé en cuir d’où je peux contempler l’architecture art déco splendide du lieu;

boutique hermes piscine lutetia rue de sevres -swimminginthespace

La boutique a ouvert en 2010 ou 2011…. Je ne le savais pas … Néanmoins, je trouve qu’Hermés a sû inventer un lieu unique, original, qui se démarque de la boutique emblématique de la rue du faubourg saint honoré, où tout est fouillis, un peu ancien;

Le plongeoir et cette boutique offrent l’espace idéal pour contempler les différents rayons nichés sous des espaces en bois qui fusent vers le plafond. Plus qu’une boutique, il s’agit presque d’un musée où les animaux en cuir, grandeur nature, vous transporteront dans un monde imaginaire, un monde pour les enfants.

J’aimerais m’y promener la nuit, nager dans cette piscine, en compagnie des jouets éveillés, de l’autre côté du miroir.

2012 in review

Les statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

19.000 personnes étaient présentes au nouveau Barclays Center pour voir Jay-Z. Ce blog a été vu 100 000 fois en 2012. S’il était un concert au Barclays Center, il faudrait 5 spectacles pour que tous puissent y assister.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Bleu Piscine – Google Earth

Vues du ciel

Il paraît que les piscines sont les points qui se repèrent le plus facilement depuis  Google Earth. Je ne parlerai pas de surveillance, de permis de construire pour ces piscines, qui fait de Google Earth un outil particulièrement utile et intrusif !

Non, ce sont les piscines bleues que j’ai croisées dans mes voyages réels ou imaginaires que je recherche, sur Google Earth.

Ces images appartiennent à tout le monde et font partie en parallèle de notre géographie intime. C’est un peu le paradoxe de Google Earth.

Tous ces lieux sont photographiés dans un temps, à un moment où je n’y étais peut-être pas allée encore. Les plages géographiques s’y succèdent de manière parfois incongrues ; nous passons d’une tranche photographiée en été à une prise en hiver…

Est ce que la photo de la piscine que je vais trouver, est postérieure, antérieure à mon passage ?

Comme j’aime les contrées isolées, le bout du monde, je me transporte via Google Earth là où j’aimerais me rendre, là où je me suis rendue, dans les piscines où j’ai nagé, dans les lieux où j’ai aimé,  pour en découvrir ou redécouvrir les côtes, les reliefs ou des détails.

L’idée de tour du monde me transporte comme un aller-simple ! J’aime penser aux pérégrinations, aux voies imprévues, au bout du monde, à l’autre côté de la terre.

Peu importe la grande boucle, d’où on vient & où ces détours mènent, c’est la manière singulière & personnelle de se rendre, la façon dont le voyage se construit qui importent.

Mais souvent, la zone où je me suis rendue (mon corps et mon voyage) et où je voudrais me rendre, n’est pas couverte par Google Earth, ou alors, avec un niveau de granularité bien moindre qu’ailleurs ….

Est-ce cela le bout du monde ? Ne pas exister sur Google Earth ? Ne pas retrouver la piscine de l’hôtel où nous nous sommes aimés ? Ne pas retrouver une piscine de David Hockney ? 

Et pourquoi Google Earth nous offre une vue du ciel, cet infini, cet espace en expansion, le ciel vu de la terre et non plus la terre vue du ciel. L’autre face du miroir, en quelque sorte.

Cette planète nous paraît si ronde & minuscule, tel un nombril, qu’il faut nous offrir une autre perspective, nous délivrer de l’attraction terrestre, nous sauver de notre égocentrisme ?

Textes protégés par Copyright : 2010-2012 © Swimming in the Space

Bleu Piscine : +Pool – New York City

A FLOATING POOL IN THE RIVER FOR EVERYONE

Qui n’a pas rêvé de trouver une piscine en plein air à New York, que ce soit pendant la chaleur accablante, étouffante de l’été ou bien au printemps, en automne, lors des journées ensoleillées et chaudes ?

Déjà, Central Park offre un réservoir d’oxygène, vrai poumon pour les New Yorkais ou touristes ! Quel plaisir d’aller aux pique-nique géants, aux concerts en plein air, l’été, ou bien de se promener, de déambuler le long des réservoirs d’eau au sein de Central Park. Mais ces réservoirs sont interdits à la baignade. Et les piscines dans Manhattan sont rares, surtout à l’extérieur ! Et oui, cette eau brunâtre est réservée à la consommation. Qui n’a pas subi des restrictions d’eau en été à New York ? Les new-yorkais scrutent alors le fameux « niveau » des réservoirs.

Et le réchauffement climatique n’est pas encore grave au point d’immerger New York. Une splendide publicité réalisée il y a deux ans par Ogilvy & Mather pour la Banque HSBC, en Inde nous montre un judicieux photomontage pour sensibiliser la population au réchauffement climatique ! Nager littéralement au dessus de New-York, sous l’eau, complètement inondée, à cause de l’élévation des eaux des océans !

L’effet rendu par les gratte-ciels submergés est saisissant !

*****

Un projet génial devrait voir le jour : +pool ! C’est le projet fou mais exaltant d’une piscine flottante envisagé pour l’été prochain par  +pool

Le concept de cette piscine flottante et cruciforme est révolutionnaire ! Il permet grâce à des prouesses technologiques, architecturales de collecter l’eau des rivières new yorkaises, de la filtrer pour alimenter les piscines en eau !
Ce qui est innovant est aussi la conception même de l’espace au sein de la piscine. La forme en croix permet de faire en sorte de créer des espaces pour chacun : nageurs invétérés avec des couloirs réservés aux longueurs, une partie pour les enfants, une piscine olympique et un bassin de détente !

« A POOL FOR EVERYONE

We wanted the + Pool to be enjoyed by everyone – at all times – which is why it is designed as four pools in one: Children’s Pool, Sports Pool, Lap Pool and Lounge Pool.

Each pool can be used independently to cater to all types of swimmers, combined to form an Olympic-length lap pool, or opened completely into a 9,000 square foot pool for play. »

Je trouve l’idée vraiment sympathique ! Voilà une bonne idée à dupliquer dans notre ville, à Paris  sur la Seine, afin de désencombrer nos piscines dont les créneaux horaires vraiment libres ne sont que trop rares !
*****
Et si la piscine cruciforme est installée près de Brooklyn bridge, vous pourrez aller nager après avoir « brunché » au River café !

One Water Street   |   Brooklyn, New York 11201   |   718-522-5200

J’espère que le projet ne sera pas retardé et j’attends avec impatience de pouvoir plonger dans les bassins extérieurs new-yorkais, à l’occasion d’un saut estival de l’autre côté de l’atlantique.

Textes protégés par Copyright : 2010-2011 © Swimming in the Space