About

Ecrire, c’est respirer, donc, vivre, tout simplement.

Certains textes relèveront, sans doute, davantage de l’inspiration et d’autres, de l’expiration. La pensée est comme l’air, qui va, vient, nourrit en oxygène mes poumons, et en expulse les toxines.

Cet espace d’écriture, à lui seul, forme un monde.

Il est un voyage, un territoire en expansion, une construction, une géographie.

Chaque mot, chaque phrase, chaque exercice, sont, en quelque sorte, une pierre à l’édifice, tracent, impriment, gravent, la route, le chemin, le pays, mon monde.

*****

En bandeau de ce blog, une photographie d’André Kertész, datant de 1917 : « The swimmer » ; une exposition au Musée du Jeu de Paume lui a été  consacrée fin 2010 – début  2011.

*****