Maux et mots – Emois et moi

Néant et vide hantent mes jours et mes nuits.

Ma vie – si c’est une vie ? – n’est qu’auto destruction, douleur mentale. Les hallucinations m’envahissent à nouveau. Je ne suis que souffrance, rien, personne. Le point de douleur, ce cri étouffé au plus profond de moi, va exploser …..La folie me guette. Le soleil a disparu, le froid m’engourdit, la raison m’a quittée.

Je ne mérite rien, si ce n’est la déchéance, le mépris. Mon monde a anéanti la lumière, la couleur. Tout y est acéré pour me faire mal. Je ne trouverai pas le répit. Ce que je ressens ressemble à cette peinture de Francis Bacon

Francis Bacon - Head 1953

Francis Bacon – Head 1953

La lucidité ne fait qu’exacerber mon désespoir.